Parcours citoyen

Institué en 1997 depuis la suspension de l’appel sous les drapeaux, le parcours de citoyenneté est obligatoire pour les jeunes gens de nationalité française, garçons ou filles, atteignant leur 16ème anniversaire.
Il comporte trois étapes obligatoires :

1- L’enseignement de la défense nationale pendant la scolarité
2- Le recensement
3- La journée défense et citoyenneté (JDC)

1- L’ENSEIGNEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE PENDANT LA SCOLARITÉ

Celui-ci est prévu par la loi dans les programmes scolaires des classes de 3ème et de 1ère. Il s’agit plus d’une sensibilisation au devoir de défense qui fait partie de l’enseignement civique dispensé dans les cours d’histoire et géographie. En outre, cet enseignement de défense est complété dans les cours d’éducation civique, juridique et sociale (ECJS) des classes de 1ère et de terminale.

2- LE RECENSEMENT

Il est obligatoire pour tous les jeunes gens (garçons et filles) de nationalité française ou de double nationalité atteignant l’âge de 16 ans et avant la fin du 3ème mois suivant leur anniversaire.

Une personne qui acquiert la nationalité française entre 16 et 25 ans (naturalisation, réintégration) doit se faire recenser avant la fin du 1er mois suivant la date d’acquisition de la nationalité française ou de la notification de cette acquisition.

Présentez-vous (ou votre représentant légal) à la mairie, bureau militaire, muni de votre carte nationale d’identité, du livret de famille, d’un justificatif de domicile et, le cas échéant, d’un document justifiant votre nationalité française.
A l’issue, on vous remettra une attestation de recensement que vous devrez garder précieusement, elle vous sera utile lorsque vous établirez un dossier de candidature à un concours ou examen soumis au contrôle de l’autorité publique (baccalauréat, par exemple, permis de conduire, etc).

Le recensement contribue aussi à votre inscription automatique sur les listes électorales.

INSCRIPTION EN LIGNE

La démarche à suivre est très simple, il suffit de créer son compte en quelques clics sur le site du service public.
La création est gratuite et le compte est sécurisé. Le recensement devient ainsi plus simple, plus rapide et s’effectue sans perte de temps. Les pièces justificatives doivent être numérisées : il s’agit de la copie d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ainsi que de la copie du livret de famille.
L’attestation de recensement sera ensuite déposée dans l’espace confidentiel de votre compte et peut alors être imprimer lorsqu’elle est demandée, sans risque de l’égarer.

3- LA JOURNÉE DÉFENSE ET CITOYENNETÉ (JDC)

La journée défense et citoyenneté remplace, depuis janvier 2011, la JAPD. Cette nouvelle journée prend en compte l’évolution des pratiques des jeunes en proposant une plus grande interactivité et un échange plus adapté.

L’objectif de la JDC est d’informer les jeunes français sur leurs droits et devoirs en tant que citoyens, pour les aider à comprendre le fonctionnement des institutions de leur pays. Elle est également toujours destinée à sensibiliser les jeunes à la citoyenneté, aux enjeux de la défense nationale et européenne, à l’organisation et aux métiers de la défense.

Chaque jeune recevra, 45 jours avant la date de session, un ordre de convocation pour cette journée. Si la date ne convient pas, vous avez la possibilité d’en choisir une autre.

Attention : Gardez précieusement votre attestation de recensement et votre certificat de participation à la journée défense et citoyenneté. Ces documents vous seront nécessaires pour vous inscrire aux concours et examens soumis au contrôle de l’autorité publique (baccalauréat, permis de conduire moto et auto, inscription dans les écoles) jusqu’à l’âge de 25 ans.

Les jeunes qui n’ont pas pu accomplir la JDC peuvent demander à régulariser leur situation jusqu’à l’âge de 25 ans.

Où s’informer ?

En mairie
• Au Centre du Service National (CSN)
Caserne Verneau
80, rue du sergent Blandan 54029 Nancy Cedex – Tél. 03.83.87.12.08
Ouvert du lundi au jeudi de 8h00 à 11h30 et de 13h00 à 15h30 et le vendredi de 8h00 à 11h30 et de 13h00 à 15h00.
• Sur le site defense.gouv.fr
• Auprès du DMD à Verdun (03.29.73.54.60) ou à Bar-le-Duc (03.29.77.57.80)

Les choix possibles après la journée défense et citoyenneté

• La préparation militaire

Elle est ouverte aux jeunes gens (filles et garçons) âgés de 16 à moins de 30 ans. Ils peuvent y acquérir des connaissances militaires de base, obtenir une spécialité, suivre une formation au commandement et, éventuellement, poursuivre par un engagement dans la réserve ou un volontariat dans les armées. D’une durée d’une à quatre semaines, elle peut être effectuée au sein d’une armée ou de la gendarmerie nationale.

• La réserve

Elle contribue à renforcer les capacités des armées. Elle est ouverte aux jeunes gens (filles et garçons) âgés de 18 à 30 ans, qui peuvent choisir de participer à la réserve militaire pour une durée de 1 à 5 ans renouvelable.

• Les volontariats

Ils concernent les jeunes gens (filles et garçons) âgés de plus de 18 ans et de moins de 26 ans :

Le volontariat militaire
Il peut s’effectuer dans les armées, la gendarmerie nationale ou les services. Le volontariat militaire est conclu pour une durée d’un an renouvelable dans la limite de cinq années.

Le volontariat civil
Il peut s’effectuer au sein d’organismes publics ou privés, de collectivités locales, d’associations, etc. Ces missions d’intérêt général peuvent s’exercer en France dans plusieurs domaines touchant la prévention, la sécurité et la défense civile, la protection des personnes, des biens et de l’environnement, la cohésion sociale et la solidarité et l’aide technique dans les départements et territoires d’Outre-Mer ou encore à l’étranger, dans les domaines de la coopération internationale, le développement et l’aide humanitaire.
Le volontariat civil est conclu pour une durée de 6 à 24 mois.

Le volontariat pour l’insertion
Il permet aux jeunes garçons et filles de 18 à 21 ans détectés en difficulté particulière d’insertion sociale et professionnelle lors de la Journée Défense et Citoyenneté, de suivre une formation les préparant à l’entrée sur le marché du travail. Le volontariat pour l’insertion est un contrat, qui n’est pas un contrat de travail, souscrit pour une durée comprise entre 6 et 12 mois. Il peut être prolongé sans que sa durée n’excède 24 mois.

Où s’informer sur les choix possibles après la journée défense et citoyenneté ?

Établissements Pour l’Insertion à la Défense (EPIDe)
• À la mission locale la plus proche de chez vous
• À l’agence pour l’emploi locale
• À la mission de l’emploi locale
• Au centre communal d’action sociale
• Au bureau du Centre du Service National dont vous dépendez

ARMÉE DE TERRE

Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) de la Meuse :
26, rue Bradfer 55000 BAR-LE-DUC pour les trois armées – Tél. 03.29.77.57.99
Ouvert au public du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00. Leurs permanences « prêt de chez vous » sont consultables sur le site du recrutement de l’armée de terre.

MARINE

Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) :
32F, rue du Général Franiatte 57950 MONTIGNY-LÈS-METZ
Prendre rendez-vous pour lieux de permanences en Meuse au 03.87.15.41.64

ARMÉE DE L’AIR

Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) :
32F, rue du Général Franiatte 57950 MONTIGNY-LÈS-METZ
Prendre rendez-vous pour lieux de permanences en Meuse au 03.87.15.41.56

GENDARMERIE

Contactez la gendarmerie de votre commune.

Concernant les volontariats civils, s’adresser soit :

• au Bureau du Service National de Nancy qui vous orientera
• pour le volontariat civil à l’aide technique, à la préfecture du lieu d’affectation Outre-Mer que vous souhaitez.
Pour plus d’informations, consultez le site Internet du ministère de l’Outre-Mer.
• au C.I.V.I. (Centre d’information sur le volontariat à l’international)
77, boulevard Saint-Jacques 75014 Paris
http://www.civiweb.com
N° azur : 0 810 10 18 28 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Concernant la réserve

Pour les officiers, sous-officiers, militaires du rang et les jeunes âgés de 18 ans ayant participé à la Journée Défense et Citoyenneté et désireux d’avoir des activités soutenues dans la réserve, s’adresser directement à l’unité qui vous intéresse :
Réserve 1er Régiment de Chasseur : 03.29.73.57.02
Réserve 2ème Régiment de Chasseur : 03.29.87.82.87 ou 03.29.87.83.86
Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez aussi faire appel à votre correspondant défense de la commune : Marc-André Maumy.

LE CORRESPONDANT DÉFENSE

Créée en 2001, par le secrétaire d’État à la Défense et aux Anciens Combattants, la fonction de correspondant défense a vocation à développer le lien armée-nation et promouvoir l’esprit de défense. Le rôle du correspondant défense est essentiel pour associer pleinement tous les citoyens aux questions de défense.

UN RÉSEAU DE DÉFENSE RENFORCÉ SUR LE TERRITOIRE NATIONAL

En tant qu’élu local, il peut en effet mener des actions de proximité efficaces. Au sein de chaque conseil municipal est désigné un interlocuteur privilégié des administrés et des autorités civiles et militaires du département et de la région sur les questions de défense.
À l’occasion du renouvellement des conseils municipaux, le ministre de la Défense a souhaité que ce réseau, étendu à l’ensemble des communes en France, soit maintenu et renforcé.
Un nouvel élan est donné à la mission d’information et d’animation des délégués militaires départementaux (DMD), qui sont les points uniques de contact des correspondants défense au niveau local.
Pour accompagner cette nouvelle dynamique, l’instruction relative aux correspondants défense a été réactualisée. Elle réaffirme et clarifie les missions des correspondants défense ainsi que le rôle de chacun des acteurs du dispositif.
Les documents régulièrement mis à jour sont téléchargeables en ligne. Des informations sont également adressées par mail aux correspondants défense et aux délégués militaires départementaux.

SA MISSION D’INTERFACE AU SERVICE DU LIEN ARMÉE-NATION

Les correspondants défense remplissent une mission de sensibilisation des concitoyens aux questions de défense. Ils sont les acteurs de la diffusion de l’esprit de défense dans les communes et les interlocuteurs privilégiés des autorités civiles et militaires du département et de la région. Ils s’expriment sur l’actualité défense, le parcours citoyen, le devoir de mémoire, la reconnaissance et la solidarité.
Les correspondants de défense doivent pouvoir apporter des informations sur l’actualité défense.
Nos concitoyens expriment des attentes en matière d’information sur les opérations conduites par les forces, les armées françaises sur le territoire national et à l’étranger, l’effort de défense de la France (impact économique, social et technologique de la défense), ou encore les modalités d’accès aux emplois civils et militaires de la défense.
Les correspondants défense agissent en tant que relais pour comprendre le parcours citoyen.
Ils doivent pouvoir expliquer l’engagement dans l’armée d’active, les périodes d’initiation ou de perfectionnement à la défense, le volontariat et la réserve militaire constituant des activités accessibles à tous les jeunes désireux de prendre part à la défense.

Les correspondants défense ont un rôle pédagogique sur le devoir de mémoire, la reconnaissance et la solidarité. L’enseignement de défense, première étape du parcours citoyen, est étroitement lié à l’histoire de notre pays et notamment aux conflits contemporains. La sensibilisation des jeunes générations au devoir de mémoire en constitue l’un des éléments essentiels.

Articles en relation :